Open de France, un équipage du CVP sur la 3° marche du podium

Comme chaque année, Patrick Godest, Claude Legond et Francis Legond ont participé à l’Open de France à Quiberon, du 3 au 8 août. Et ont remporté une très belle troisième place face aux nombreux Speed Fleet et autres Open 5,00 venus en force. L’occasion aussi de retrouver les Gontier, venus de St Philibert, pour une soirée très « Bretonne » !! Bravo à nos coureurs ! Un événement que nous raconte Patrick Godest :

 

 

 

« Soleil, vent et crêpes, voici brièvement résumé ce qu’il faudra retenir de ce 20ème Open de France, conjointement, et excellemment, organisé à Quiberon par l’Ecole Nationale de Voile et la SRSPQ, le club adjacent .

 

16 quillards (ou catégorisés comme tels …), une vingtaine de catamarans et plus de cent dériveurs s’étaient donnés rendez-vous pour l’occasion et ont pu profiter de l’accueil toujours aussi sympathique et des superbes installations de l’ENV … qui font un peut rêver le CVPiste de base ….

 

 

 

Et les dieux celtes se sont cette fois montrés particulièrement bienveillants en offrant à tout ce petit monde un temps splendide pendant toute la 1ère semaine d’août, agrémenté d’une gamme de vents décroissante et toujours maniable, de 15 nœuds jusqu’à quasiment rien le dernier jou . 

 

Sur l’eau, dans le rond des quillards, partagé avec les catamarans, d’où quelques croisements intéressants, c’était un peu la lutte des anciens contre les modernes : 4 quillards « classiques » contre 12 coques planantes, le tout sur des parcours olympiques aux bords de largue interminables (enfin, pas pour les spis asymétriques !). 

 

 

 

Pour les « classiques », le but du jeu était de soigner les départs et de creuser suffisamment d’écart sur le 1er  près pour ne pas être repris sur les largues suivants. Plus facile à dire qu’à faire !

Ensuite, entre les manches, c’était le quart d’heure de calcul mental pour essayer, un œil sur les arrivées et l’autre sur le chrono, d’estimer un classement en temps compensé.

Enfin, après tous ces efforts quotidiens, venait la récompense, véritable but du déplacement, le dîner crêpes, dont le choix du lieu faisait toujours l’objet d’études approfondies, plus approfondies que l’analyse du plan d’eau, mais il faut savoir gérer ses priorités. 

 

Bref, une magnifique semaine de vacances sur l’eau, que l’on a juste regretté de ne pas partager avec d’autres équipages du CVP ! »

 

http://www.letelegramme.fr/voile/open-de-france-moisson-francilienne-a-quiberon-09-08-2015-10733974.php

2015-08 NL 70 V4