Bol d’Or – 13 & 14 juin 2015

Deux jours de régates pour ce 79ème Bol d’Or, réunissant 12 bateaux en 2 classes : quillards et habitables. Un micro de Vaux, Boutchou IV de Daniel Sheltus, n’a pas pu faire le déplacement, après une chute de la grue au moment de la mise à l’eau. La mort dans l’âme, son propriétaire est quand même venu (en voiture) nous rendre visite dans l’après-midi de samedi, et nous lui avons souhaité bon courage et donné rendez-vous à l’année prochaine. Le Comité, René Jégou et Hervé Le Marchand, ont parfaitement géré les deux courses du week-end, les changements d’équipages permettant de faire découvrir bateaux et plans d’eau aux visiteurs et invités venus en nombre.

A terre l’ambiance était au rendez-vous. L’apéritif organisé sur la pelouse et le diner réunissaient plus de 50 personnes, le tout se terminant par la traditionnelle montée sur le bar vers 3 heures du matin. Bon, après l’apéro, il n’y avait plus de rhum au CVP, après le diner, les réserves de Labottière étaient bien entamées, après la soirée, le cognac avait disparu…. Au petit déjeuner, les participants se partageaient entre ceux qui ne se rappelaient plus de la veille et ceux qui s’en rappelaient trop bien..

 

 

Les mentions spéciales du week-end vont à :

–        Dominique Dumail, qui a admirablement barré le F66 durant tout le week-end

–        Martine de Acarregui, son amie Françoise et Laurence Laborde, pour les superbes géraniums de la terrasse

–        Hélène et François Gary pour leur balade romantique à deux en Laser

–        Philippe Tréanton, pour sa manière bien à lui, efficace et innovante, de récupérer les drisses en tête de mât sans demâter, sous l’œil inquiet d’Hervé Mas et Bruno Tabet (YCIF) « Ah ? Vous faites comme ça au CVP ? »

–        Olivier Guérin et toute sa bande, venus faire naviguer « Mektoub », ce très joli monotype d’Arcachon

–        Olivier Bastard, venu de Caen avec son 7,50M,

–        Mathieu Dierckx, très efficace dans les manœuvres sur le bateau de sécurité

–        Notre équipe en cuisine pour ce superbe et excellent dîner

–        Philippe Gontier pour ces très belles photos

 

 

Bref, un week-end très sympa pour un Bol d’Or bien ensoilleillé, même si le vent venait à manquer à la fin, et une belle victoire des équipages de nos voisins, aidés par la météo et le rating.

 

classement bol d'or

 

 

 

Seul et unique engagé dans cette catégorie, le DC20 d’Alban de Vilmorin, admirablement accompagné par Hélène Wils et Soizig Boudard, termine logiquement en tête, alliant le sport (premier habitable et premier toutes catégories confondues) à la bonne humeur (bière, gâteaux et friandises à bord).