Newsletter #56 – 22 avril 2015

CVP15055 Newsletter n°56 Trophée de Paris V1 220415

1/ Trophée de Paris des M7.50 et quillards : une superbe édition

 

Grâce aux efforts conjugués de l’Association Club Monotype 7M50 et de membres très impliqués du CVP, l’édition 2015 du Trophée de Paris a été un grand cru. Aidée par la météo, la mobilisation a permis de réunir 11 M7.50, courant en monotypie, et 9 quillards de sport courant en inter-série.

Côté M7.50, les coureurs venus de toute la France (Caen, Metz, Nantes, Le Bono, La Trinité, St Cast, St Vaast, Île aux Moines, Port Manech, Le Crouesty, Île de France, …) étaient heureux de se retrouver en ce début de saison pour une régate aussi sportive qu’amicale. Ce Trophée devient une étape incontournable du circuit de M7.50, avant le déplacement estival vers les eaux atlantiques.

Du soleil, 10 manches courues avec un bon vent d’est et des descentes sous spi impressionnantes, accompagnées de quelques départs au lof ou à l’abattée, et pour certains la découverte des berges envasées de la Seine… bref que des bons souvenirs donnant envie de revenir bien vite, comme en témoignent les courriers de nos amis du M7.50 (voir ci-dessous).

 

Au final, c’est l’équipage Brétéché-Fury qui l’emporte, malgré les efforts des 4 suivants arrivés dans un mouchoir de poche. Cela promet de belles revanches….  Thierry Portier, qui essayait son bateau pour la première fois, a connu les déboires des débutants en cassant son vit de mulet et sa bôme.  Enfin, l’ancien M7.50 de Pierre de Accaregui, repris par Gilles Boutron, a fait une apparition bienvenue au Cercle après une rénovation totale dans un chantier breton et dans une superbe livrée bleue, suscitant beaucoup d’émotion chez Martine de Accaregui. Patrick Wahlain, le capitaine de flotte, assurait en offrant la coupe de l’année, alors que Patrick-Jacques Guiraud remettait élégamment en jeu le Trophée gagné l’an dernier.

Les résultats :

résultats 1

Côté quillards, 9 manches courues, et une victoire incontestée du Soling  de l’équipage Ribadeau-Dumas, qui entame sa saison 2015 en grande forme. Le Class 2M de l’équipage Cottet-Emard – Braban termine second, devançant le Soling Gontier-Dumail de quelques enclâbures. A noter le retour attendu en ce début de saison de nombreux équipages sympathiques, Rouja-Blin-Dierckx, Husson père et fils et Coindreau-Mardon, une mention spéciale pour l’équipage très féminisé de Gérad Jourdas, accompagné pour l’occasion d’Hélène Wils et Laurence Laborde, et la première vraie régate des Robelet—Dassonville.

Les résultats :

résultats 2

François Gary profitait du temps et du vent pour faire planer son Laser sous l’œil attentif de son épouse Hélène, et Marc Dunoyer accompagnait les régates à la barre de son Soling.

Une organisation impeccablement menée par Marie-Thérèse Jourdas, assistée de Bruno Billet, Jean-Patrice Camuzat, de Daniel et de Hervé Le Marchand. Jean Fosterud assurait l’arbitrage depuis la terre.

A terre justement, la logistique largement coordonnée par Olivier Guérin, le Commissaire Simon et Nelly, a permis d’accueillir sans problèmes pendant près de trois jours tous les coureurs, leurs amis et les membres du CVP venus profiter du beau temps et préparer leur bateau. Bravo à toute l’équipe.

Grâce à cette organisation, l’ambiance était au plus haut, autour du dîner des équipages de samedi (plus de 50 personnes), qui s’est terminé à plus de 3 heures du matin – certains s’en rappelaient encore le lendemain – et du déjeuner de dimanche (près de 70 personnes).

Pour terminer, félicitations à Stéphane Dierckx, aidé de Luc Fermigier et Jean-Patrice Camuzat, qui ont terminé de rénover le star de Stéphane, apparu pour la première fois sur la pelouse du Cercle dans une nouvelle et superbe peinture gris perle qui, n’en doutons pas, fera un malheur sur l’eau.

 

Félicitations aux animateurs de la série des M7.50, Jean-Louis Barbigant, Paul Vandamme, Guy Pronier et Gilles Brétéché, et rendez-vous pour une prochaine édition du Trophée de Paris et, bien entendu, pour de nombreuses régates associant Soling, Star et M7.50 en inter-série.

(Crédits photos : Philippe Gontier, Marie-Thérèse Jourdas, Olivier Guérin, Stéphane Dierckx)

  • Pas de mal à se faire du bien de temps en temps : les messages de sympathie de nos amis des 7M50.

 

« Bonjour,

 

A nom de tous les équipages présents ce week-end et du club M 750, je tenais à  remercier et féliciter chacun de vous  pour le bon moment d’amitié, de compétition, de voile et de M750 que vous et le CVP nous avez permis de passer.

 

Accueil, organisation sans faille, site merveilleux et ambiance, Comité, Jury, bar jusqu’à 2h du matin, soleil, vent, et participation, 11 équipages qui ont parcouru jusqu’à 950 km dans le week-end,  nous ont donné des régates serrées et animées.  Chacun est bien rentré  hier soir avec, grâce à chacun de vous, l’envie de revenir au CVP.

Nous ferons en sorte de  revenir encore plus nombreux  en seconde partie de l’année  2015 et avec le M750 CVP Edition. Je vous charge de transmettre notre merci au Commissaire, aux équipes en cuisine et à toutes les personnes ayant contribuées a ce bon week-end.

 

Avec toute notre amitié, »

 

Guy Pronier, 20/04/2015

________________________

« Chers amis,

 

Je fais écho au message de Guy, pour vous remercier à mon tour pour ce week-end formidable au CVP, à l’occasion de la première régate d’ouverture de la saison.

 

Le CVP, quel club et quel accueil pour le Monotype 7.50 et ses équipages ! Et les amis, les conjoints, les enfants qui suivent les régates de la terrasse, des pelouses, du ponton ! Pas un moment d’ennui, pour aucun.

Hier au soir malgré la route qui nous attendait, personne n’était pressé de repartir… Prolonger jusqu’au dernier moment le plaisir d’être ensemble. Et promettre de se revoir bientôt.

 

 

La promesse sera tenue. La prochaine fois, ce sera pour un baptême avec le nouveau M 7.50 que beaucoup attendent avec impatience. L’équipe de BG Race, je le sais, se mobilise pour en faire une réussite.

Nous nous réjouirons alors tous ensemble sous le Grand Pavois de circonstance !

 

Amitié et remerciements à tous, »

 

Gilles Brétéché, 20/04/2015

_________________________________

 

« Bonjour !

Merci pour cet excellent week-end, sur tous les plans, merci pour la possibilité de laisser Celtina s’ébattre au milieu de ses congénères !

Pour mémoire, ma mère Fanny Dufresne a couru en Star au CVP avant-guerre, j’ai poursuivi en 420 et 505, en 7M50 avec mes quatre enfants, en 7M50 avec deux de mes petits enfants … Quatre générations, discrètes mais présentes !!

Amitiés, »

 

Olivier Bastard, 20/04/2015

 

2/ Exposition Eric Tabarly à Vaux

Philippe Gontier représentait le CVP au vernissage de l’exposition « Eric Tabarly, les inventions du célèbre navigateur », organisée à Vaux sur Seine par la Mairie de Vaux et l’Association Eric Tabarly. On pouvait notamment y croiser aux côtés de Julien Crespo, Maire de Vaux sur Seine, MM. François Garay, Maire des Mureaux, et Gérard Petitpas, Président Délégué et fondateur de l’Association Eric Tabarly.

Pour ceux qui souhaiteraient s’y rendre, l’exposition si tiendra du 17 au 24 avril 2015 à l’espace Marcelle Cuche à Vaux sur Seine.

2015-04 Tabarly Vaux

3/ Mini-Transat : des nouvelles du front

 

Nicolas d’Estais, notre jeune représentant dans la future Mini Transat, avait cassé son mât il y a un mois. Il repart à l’aventure avec fougue et entrain.
« Pas de nouvelles, bonnes nouvelles! Depuis mon démâtage il y a maintenant un mois j’ai réussi à réparer le bateau et trouver des solutions pour retourner naviguer. Je loue un mât compatible avec mon bateau en attendant la construction d’un nouveau. Sans vous ennuyer avec tous les détails, je me contenterai d’expliquer que changer le mât d’un bateau n’est pas du tout anodin. Cela implique un certain nombre de petits travaux pour adapter le bateau ; et le fait que ce mât  soit provisoire ne simplifie pas les choses. J’ai donc été très occupé ces dernières semaines et je m’excuse de ne pas avoir pris le temps de répondre à tous vos messages de soutien dont je vous remercie chaleureusement !

J’ai malheureusement manqué le départ de la première course de la saison, la « Lorient BSM » qui partait de Lorient le weekend dernier. Devoir renoncer à prendre le départ faute de temps et voir en plus les partenaires d’entraînement partir n’a pas été facile mais j’ai tout mis en œuvre pour pouvoir courir la deuxième course, la Pornichet Select 6.50, qui partira … demain ! (ndlr : 19 avril 2015

 

Très rapidement (tout est prêt, il ne me reste juste qu’à vous écrire ce mail et surtout aller me coucher!) il s’agit d’un parcours de 300 milles nautiques qui part et qui revient à Pornichet, en solitaire. Il nous amènera à traverser la baie de Quiberon, passer devant Houat et Hoëdic puis contourner Belle Ile et l’ile d’Yeu, aller jusqu’aux Sables d’Olonne et enfin contourner l’ile de Groix avant de revenir à Pornichet. De quoi donner le tournis, nous faire réfléchir et surtout beaucoup manœuvrer. »

 

Nicolas d’Estais, La Baule, 18.04.2015

 

4/ Nos mâts de pavillonnerie

Il n’aura échappé à personne que depuis le début de la saison nos deux mâts de pavillonnerie, à l’entrée du Cercle et sur le quai, font pâle figure…. Cela est dû à l’usure du temps qui,  près de 15 ans après la dernière rénovation, a entrainé la dégradation des pics, des cornes, des haubans et des drisses. Chantier en vue donc pour abattre les deux mâts, les réparer et les remettre en place. Nous allons donc avoir besoin de bras pour descendre et remonter les mâts, le tout étalé sur deux week-ends. Pour le grand mât, nous utiliserons un système de chèvre mis au point en son temps par Marcel Buffet et que nous avons conservé. Merci aux volontaires de se faire connaître auprès d’Alban de Vilmorin, qui coordonnera les travaux (alban.de.vilmorin@fr.abnamro.com).

« La chèvre est un appareil de levage et de manutention composé le plus souvent de trois poutres (tripode), appelées hanches, disposées en pyramide et à l’intérieur de laquelle passe une corde ou élingue manœuvrée à l’aide d’un treuil. Cet appareil de levage fut employé depuis la plus haute antiquité pour la construction de certains monuments utilisant des blocs de pierre très pesants. Vu que la constitution de ces appareils était de bois, le temps en a effacé toutes traces matérielles ; ils ne restent que des écrits issus de peuples dont la coutume était de tout noter (Grec, Romain). Du temps des Romains, ces chèvres furent surtout employées pour la construction des grands ouvrages d’art comme les aqueducs, les ponts et édifices. » (cf. wikipédia).

Pour mémoire, quelques photos de la dernière opération, qui s’était traduite par le bris du haut du mât en bois pendant la descente, et une grosse bosse pour Philippe Gontier, qui ne se trouvait pas loin…. A priori rien de tel à attendre pour cette fois-ci, les mâts étant désormais en acier dans leur plus grande partie. L’impact de la chute sera plus radical….

2015-04 mat pavillon

5/ 26 avril 2015 : Coupe Ginset (INQ 5C) et Coupe des Snipes

 

Rendez-vous le 26 avril pour ces deux sympathiques épreuves, dont la Coupe Ginset organisée par Jean-Christophe Rouja et Cédric Blin.

 

Inscription auprès de Marie-Thérèse Jourdas ou du Commissaire Simon (voir fiche d’inscription jointe)

Premier départ à 11h00.

Météo :  temps couvert et risques d’averses, température 17° à 20°, vent du sud-ouest 14km/h.

 

Venez nombreux et faites découvrir le Cercle à vos amis.

6/ Prochains rendez-vous à noter :

 

03.05.15                      Coupe « Rotule » (INQ 5C)

10.05.15                      Coupe « La Licorne » (INQ 5B)

17.05.15                      Coupe « Les petits bleus » (INQ 5C)

 

Aidez-nous à organiser la logistique de nos événements, pensez à prévenir de votre participation avant chaque date. Merci d’avance. (contact.cvp@laposte.net).