Newsletter #41 – 4 nov 2014

CVP14094 Newsletter n°41 Pinatel V1 051114

 

Le Pinatel 2015, ou l’été en automne…

Un Pinatel couru en été, ça ne s’était jamais vu.  Et pourtant, ce weekend, le CVP a réussi, bien involontairement certes, ce prodige : faire courir début novembre une très belle régate avec des conditions météo estivales et de superbes couleurs d’automne.

Pinatel 2014-6 Pinatel 2014-5

Grand beau temps donc, soleil à foison, températures très clémentes pour ce 34ème Pinatel. Et, un bonheur ne venant jamais seul, une affluence record, avec 26 bateaux inscrits, 62 concurrents et 5 pays représentés : France, Finlande, Allemagne, Pays-Bas et Suisse. Quant aux Français, il en est venu de partout : Annecy, Aix-les-Bains, La Trinité, Hyères, la BNO, Moisson-Lavacourt, le YC Sablais, Capa Voile, Vaux sur Seine, l’YCIF et, bien entendu, le CVP.

A nos amis habitués des lieux, tels Kim Holm et Gustav Oller de Finlande, ou Klaus Bode (30ème participation)  etGuus Poelen, du DYC Dusseldorf, ou encore les célèbres savoyards Roger Quenet, Antoine Pêcheur et Jean Luc Chaboud, s’ajoutaient des nouveaux venus d’Allemagne et de Suisse, et quelques figures connues revenant pour l’occasion dans des eaux qu’ils avaient abandonnées il y a quelques années : Fanch Wargnier et Roger Bally, pour ne citer qu’eux. Le tout se déroulait sous la haute surveillance de Pierre Mathé, venu passer 3 jours au CVP pour l’occasion.

Pinatel 2014-4

Bravo donc à tous ces visiteurs et coureurs, ainsi bien entendu qu’aux équipages du plan d’eau, au premier rang desquels ceux du CVP. Une mention spéciale doit être donnée à deux néophytes en matière de Star, Christian Desouches et Philippe Gontier, venus remplacer au pied levé et avec enthousiasme un équipage défaillant. Ils s’en tirent plutôt bien, devançant des équipages nettement plus aguerris qu’eux…

Merci aussi aux organisateurs de ce Trophée : Hervé Godest, Olivier Guérin et Philippe Tréanton ont su, depuis deux ans, mobiliser leurs énergies pour redonner à ce Trophée et, à travers lui au CVP, son lustre d’antan, son dynamisme et son attrait, autant à terre que sur l’eau. Nouveau Trophée très impressionnant, prix, ambiance et animations à terre, organisation de l’accueil en amont, gestion des relances, des arrivées et départs, des mouvements de bateau sous la grue. Grâce à eux ce Pinatel s’est déroulé sans aucun souci.

Grâce à eux toujours, l’activité des Stars au CVP connait un renouveau qui se confirmera très certainement dans le futur.Stéphane Dierckx, Luc Fermigier, Pascal Martinet se sont ainsi mis cette année au Star, sans négliger pour autant la pratique du Soling. D’autres pourraient suivre leur exemple. D’autres enfin se sont remis à régater, après une trop longue abstinence.

Il ne faut pas oublier tout le travail d’organisation des courses mené par Marie-Thérèse Jourdas depuis plusieurs mois, qui nous aura permis d’avoir un Comité et un Jury sur l’eau presque exclusivement féminin (notre ami Hervé Le Marchand représentait le genre masculin) et particulièrement efficace. Celui qui s’est fait rabrouer pendant le briefing s’en rappelle encore… Mais au final le sourire était au rendez-vous, pour une alliance heureuse du charme et de l’efficacité. « The Ladies in Red…. ».

Hélène Wils pour les inscriptions, Prudence Guérin pour les badges et les épreuves du diner, Bruno Billet et son bateau pour la sécurité, Laurence Laborde pour le soutien à terre et les prix, Claude Rigal pour les coups de mains à Daniel,Gérard Jourdas, Anne Ribadeau-Dumas, Fabienne Vandenbrouck, Louise Laborde et Philippe Gontier pour les photos, Patrick Godest en sous-main pour superviser toute la logistique, nombreux sont ceux qui ont mis la main à la patte. Merci à eux tous pour cette aide précieuse.

Notre équipe à terre (Nelly, Josiane, Anne-Marie, Jean-Marc et bien sûr Daniel, tous coordonnés par Monsieur Simon, ainsi que Madame Simon au bar) a zussi largement contribué au succès de ce Pinatel. Les chambres pour accueillir nos membres étaient toutes prêtes, les repas étaient parfaits. Et Daniel et son tracteur ont facilité pendant trois jours tous les mouvements des bateaux, sans anicroches.

Reste aussi à remercier nos voisins de l’YCIF qui, non seulement ont participé à l’événement, mais nous ont aussi apporté leur aide avec un bateau de sécurité supplémentaire, et plus particulièrement deux d’entre eux qui ont contribué à cet événement : Loïc Eonnet, responsable de la flotte de Star d’Ile de France, qui a remercié le CVP de son appui à la constitution d cette flotte il y a déjà 25 ans en nous offrant un très beau tapis « starisé » (à découvrir au Club-House) et Pascale Guittonneau pour ses superbes photos. Mais aussi le CVVX (Vaux sur Seine) qui nous avait prêté son bateau comité au cas où il aurait fallu déplacer la ligne vers l’amont. Une belle manière d’illustrer les bonnes relations entre les clubs de notre bassin.

9 manches courues, après une journée de pure détente, le vent s’étant éclipsé après …. 5 minutes de course, et les bateaux ayant repassé la ligne dans le sens contraire avant de rentrer au ponton. La principale activité était le farniente et, pour les plus vaillants, le ping-pong ou un tournoi de baby-foot autour d’une bière en attendant le dîner savoyard de Roger Quenet. Un drone amical, piloté par Pierre-Yves Motte, survolait le Cercle pour une photo de groupe à retrouver sur Youtube.

Le 2ème jour était un peu meilleur et, malgré un vent faible, 3 manches ont été courues, permettant d’homologuer la régate.

Heureusement, le 3ème jour voyait arriver un bon vent d’ouest sous un soleil toujours estival, les nuages ayant décidé de rester au-dessus de la Bretagne pour le départ du Rhum. 6 manches enchainées dimanche matin, et pas de casse malgré un vent forcissant. Il faut dire que les aménagements du parcours, avec un Dog-leg au vent et une porte sous le vent, permettaient aux coureurs de gérer leur course sans trop de risques. Corinne Aulnette, jury sur l’eau, y était aussi certainement pour quelque chose mais ça, les coureurs n’en parlent curieusement pas….

Hervé Godest et Olivier Guérin l’emportent grâce à leur régularité et leur connaissance du plan d’eau, devant un équipage très prometteur de jeunes suisses venus du CN Founex (Vaud-Suisse), Laurent Hayoz et Sébastien GuidouxLoïc Eonnet (YCIF) équipé de Jean Koechlin (CN B-Carteret) ferme le podium.

 

Les résultats :

Résutats Pinatel 2

 

A terre le soir, l’ambiance était survoltée, grâce notamment au diner de « diots » (saucisses savoyardes cuites dans le vin local et servies avec de la polenta) préparé par notre ami Roger Quenet, traiteur de son état et, le lendemain, grâce aux animations proposées par les organisateurs du CVP : open bar, musique et entrée servie au bar et en terrasse sous forme d’apéritif très consistant, puis bœuf bourguignon de saison, fromages et desserts, quizz, et jeu des spaghetti et marshmallows pour couronner le diner. Tous nos invités se sont accordés pour dire qu’au CVP, il n’y a pas toujours du vent, mais il y a l’ambiance.

Pinatel 2014-7

A ce jeu-là, les survivants étaient nos amis allemands, qui résistaient à tout et étaient les derniers à quitter le bar….

Après trois jours de course, une remise des prix amicale permettait entre autres à Philippe Gontier de remettre à Pierre Mathé, au nom du Yacht Club de France, une Tape de bouche pour le remercier d’avoir créé ce Trophée Pinatel et d’avoir soutenu le Star pendant toutes ces années. Finalement, tout le monde s’est donné rendez-vous en 2015 pour la 35ème édition du Trophée Pinatel.

Le mot de la fin revient à Pascal Martinet : « On s’est tous régalés : les deux premiers jours sans vent, mais avec un régal culinaire, et le dernier avec du vent et des départs enchainés rapidement, une très large compensation à la frustration des premiers jours. J’ai des courbatures et de bons souvenirs : c’est signe d’un bon Week-End. Merci. »

Toutes les photos de Gérard Jourdas

  • Mais qui était Peyrol ? (voir Newsletter n°40).

 

Deux gagnants à la question posée la semaine dernière. Alban de Vilmorin ( 5 mn après la réception du mail, on se demande ce qu’ils font dans les banques…) et Stéphane Dierckx ont trouvé la bonne réponse :

« .. Peyrol, Joseph de son prénom; est le héros du dernier roman de Joseph Conrad:  « Frère de la côte », qui raconte les aventures d’un forban – pirate – corsaire  qui livra son dernier combat naval pendant le consulat face aux Iles d’Hyéres… Et TOC !.. » (Alban de Vilmorin).

Et pour la petite histoire, le rôle de Peyrol sera repris par Anthony Quinn au cinéma dans le film « The Rover », traduit en italien en « L’Avventuriero ».

Les deux intéressés sont invités à se présenter au bar où le président sera heureux de leur offrir un verre de l’amitié.

 

  • Rendez-vous à noter :

Chers coureurs, le club a besoin de vous, ne manquez pas nos dernières régates de la saison !!!

o   Le Bleu (INQ – 5C) le 9 novembre Régate de propriétaires organisée par nos amis les Garreau, l’avant dernière de la saison. Météo : temps frais et couvert, température de saison de 10° à 12°, vent sud 14 à 18 km/h. Départ à 11H00 le dimanche, résultats et remise des prix à partir de 15h30. Pour les coureurs, inscriptions auprès de Marie-Thérèse Jourdas ou du Commissaire, en renvoyant la fiche d’inscription (voir pièce jointe).

 o   La Der des Der (INQ – 5B) le 16 novembre. A ne pas manquer, la dernière régate de la saison.