Newsletter #144 – 18 octobre 2017

CVP17050 Newsletter n°144 Pariz Breizh 2017 V2 181017

Pariz Breizh Cup, une première réussie

Bravo à tous les organisateurs pour cette première édition de la Pariz Breizh Cup ! Sur une idée d’Hervé Godest, Pascale Guittonneau, Yves Jambu-Merlin, Olivier Guérin, Laurence Laborde, notre Commissaire et notre chef ont uni leurs énergies pour faire de cette journée un moment mémorable, et un événement qui se reproduira, encore plus beau et sympa, dès l’année prochaine. Il faut ajouter une météo formidable, un grand bleu estival qui donnait le sourire à tout le monde. Et si le vent était conforme à nos attentes, frivole, hésitant et surtout imprévisible, il n’empêchait pas Marie-Thérèse Jourdas de donner les départs, assistée de Christian Desouches et de DanielJean-Paul Camuzat surveillait tout ce petit monde depuis le bateau de sécurité, après avoir mouillé, puis déplacé le parcours pour l’adapter aux changements d’Eole.

Bravo aux concurrents, en quillards et en dériveur, avec dans cette catégorie la leçon d’efficacité donnée par Gilles Gluck, venu de …. Corse pour nous montrer qu’un Laser peut aller aussi vite qu’un quillard ! Le podium quillards était constitué du Star de Philippe Dumont équipé de Noël Paul (un équipage Bréhatin !), arrivé un point devant le Star d’Eric Quémard (YCIF) et José Mendes (CVML) et le Soling des Ribadeau-Dumas.

A terre, c’était la fête, avec des décorations bretonnes, un repas plus que copieux, tout d’abord servi à nos anciens réunis pour l’occasion et se retrouvant avec plaisir comme chaque année, puis aux soixante personnes qui s’étaient donné rendez-vous au CVP ce dimanche. Le Kig Ha Farz, excellent, en a contenté plus d’un. Rajoutez les Krampouz et le cidre pour le goûter, et tout le monde s’est mis à la diète dès dimanche soir. Il ne manquait que le Lez Ribot pour cette journée bretonne !

Et pour ceux qui avaient peiné durant la régate, une nouvelle épreuve sportive et spectaculaire attendait nos concurrents : la course à la godille, destinée à perdurer sous le nom de Coupe Mektoub, du nom du bateau d’Olivier Guérin qui a servi à départager les concurrents du jour. Le gagnant à quelques secondes près, et qui a impressionné tout le monde tant par sa modestie avant l’épreuve (« Pffff ! Ca fait vingt ans que je n’ai pas touché une godille ! ») que par son résultat spectaculaire (43 secondes départ arrêté pour 100 mètres de course départ arrêté sur une coque de 250 kg), est Jean-Baptiste Dupont, juste devant Gilles Gluck (47 secondes).

Mieux qu’un long récit, un reportage photo en dira plus sur cette belle journée.

 

Crédit photos : Pascale Guittonneau

Les résultats :

 Paris Breiz Cup : Tous en Seine  (grade 5B, particip. Départemental –  Intersérie Quillard TEMPS COMPENSE ) CV PARIS  du 15/10/2017  (10 classés)
 3 manches transmises

 

   place   nom bateau / sponsor   coureurs / équipage   club   type de bateau   sexe   points    
1  STAR  DUMONT PHILIPPE  CV PARIS  STAR  M 4.5  (1, 1, 2)
 PAUL NOEL  C.V.C.E.P. SACLAY  M
2  STARDUST EXPRESS  QUEMARD ERIC  Y C ILE DE FRANCE  STAR  M 5.5  (3, 1, 1)
 MENDES JOSE  CVML  M
3  SOLING FILLE DU VENT  RIBADEAU DUMAS ERIC  CV PARIS  SOLING  M 10  (4, 3, 3)
 RIBADEAU-DUMAS EMMANUEL  CV PARIS  M
 RIBADEAU DUMAS FRANÇOIS  CV PARIS  M
4  SOLING GWIN RU II  JAMBU MERLIN YVES  CV PARIS  SOLING  M 12  (2, 6, 4)
 LABORDE LAURENCE  CV PARIS  F
 GUITTONNEAU PHILIPPE  CV PARIS  M
5  M7.50  ANGOT FRANCOIS  CV PARIS  7M50 BRETECHE  M 21  (DNF, 4, 6)
 BIZET ANGELINE  GCI  F
 DECROIX GAELLE  CV PARIS  F
6  M7.50 INFREQUENTABLE  HINFRAY CHRISTOPHE  CV PARIS  7M50 BRETECHE  M 21  (DNF, 5, 5)
 HINFRAY ARTHUR  CV PARIS  M
 PERLINSKI ANTOINE  CV PARIS  M
7  TEMPEST KOVA  DUPONT JEAN BAPTISTE  CV PARIS  TEMPEST  M 23  (5, 7, DNF)
 LIDOUREN FLORIAN  CV PARIS  M
8  M7.50 GROQUIK  POUILLAUDE ERIC  CV PARIS  7M50 BRETECHE  M 24  (7, 8, 9)
 CHILLET PHILIPPE  CV PARIS  M
 POUILLAUDE MATHIEU  S N TRINITE S/MER  M
9  SOLING BANZAI  LE CHATELIER THOMAS  CV PARIS  SOLING  M 25  (6, OCS, 8)
 COTTALORDA PIERREJEAN  CV PARIS  M
 GARY HÉLÈNE  CV PARIS  F
10  SORTILEGE  BOYER PHILIPPE  CV PARIS  5.5 JI  M 29  (DNF, DNF, 7)
 BOUDARD Soizic  F
 PERREAU OLIVIER  C N ST CAST  M
 

 

PCC – Président-e du Comité de Course

LANNUZEL JOURDAS MARIE THERESE

 

Douceur angevine

 

Patrick Godest et Jean-Christophe Rouja étaient en déplacement à Angers le week-end dernier pour le Challenge d’Automne du Cercle de la Voile d’Angers . Récit à deux voix de ce déplacement :

« Avec un temps magnifique une flotte combinée de 12 Solings et Ailes ont régaté sur la Maine durant les deux journées.  

Les manches ont débuté par un vent très léger de direction …variable avant de s’établir le Dimanche sur une direction Sud-Est entre 5 et 8 nœuds permettant d’intéressants parcours au louvoyage et sous spi.

Le plan d’eau proche du centre-ville est cousin du plan d’eau des Mureaux version un peu plus étroite tout de même, ce qui a valu un échouage (très temporaire !) aux néophytes du CVP que nous étions sur ce plan d’eau.

Sinon un beau club house, les voitures de collection des membres du CVA et une hospitalité très chaleureuse, tout est réuni pour qu’on se sente très proche du CVP !

Nous avions à disposition un Soling du club qui s’est révélé très bien préparé par toute l’équipe du CVA qui s’est mise en quatre pour trouver un jeu de voiles, spi, bras de spis …

De plus les locaux ont eu l’extrême courtoisie de nous laisser sur la 1ère marche du podium, ce qui a encore plus agrémenté un Week-End parfait.

Voici des échanges auprès de nos amis d’Angers à renouveler et amplifier. Les représentants de la classe Soling se faisant rares en France, c’est un must de se fréquenter régulièrement entre nos deux clubs aux flottes importantes. »

Jean-Christophe Rouja et Patrick Godest, 15.10.17

Félicitations à nos deux coureurs !

 

Philippe Dumont au Championnat du monde de Star

Un CVPiste au Championnat du Monde de Star ! Bravo à Philippe Dumont qui nous raconte son aventure :

« Le championnat du monde de Star s’est couru à Troense au Danemark à proximité de Svendborg. Il s’agit d’un endroit préservé situé sur l’île idyllique de Tåsinge, au bord de la mer. Troense est à proximité du détroit du Grand Belt où se tenait la régate.

82 bateaux inscrits, dont les 20 premiers inaccessibles du fait de leur expérience, de leur niveau, et des moyens qu’ils mettent en œuvre (4 médaillés olympiques, 1 finaliste de l’America’s Cup, 14 champions du monde)

Nous avons couru 6 manches en mer dans des conditions allant de 12 à 28 nœuds. Le premier jour nous avons essuyé de 18 à 28 nœuds (14 mats cassés).

 Les parcours étaient composés de banane dont la distance entre les bouées faisait 1,8 mile, ce qui donne des manches de 1h30 à 2 h dans ces conditions de vent. En plus de la manche, nous avions 1 h de navigation pour nous y rendre, et de même au retour. De belles journées, ensuite ponctuées chaque jour par un remise des prix (classement de manche) et des collations offertes et largement arrosées par le sponsor ( bière à l’étoile rouge, normal en star ! ).

Le palmarès est le suivant :

  • 1er le local, Melleby-Revkin
  • 2ème le plus expérimenté, Grael-Goncalves
  • 3ème le plus physique, Schmidt-Sradnik

Diego Negri, deuxième de la SSL, termine 4ème.

 

Quant à nous (je naviguais avec un ami Laseriste du Yacht Club de France, J-L. Tonnelier), nous finissons avec une première manche où nous essuyons un tribord sur les 200 derniers mètres, et le lendemain ( j’avoue que je n’ai pas osé faire un 360° au milieu des autres quasi devant l’arrivée vu l’embouteillage et les conditions, 25 nœuds ), par mécompréhension des instructions de course nous sommes DNC. Une place entre 30 et 40 est accessible.

En conclusion, c’est une première et une prise d’expérience importante, que ce soit dans les conditions de navigation, dans la manière de régater, et aussi pour la préparation pour ce type de championnat. Nous avions un bon ensemble technique, bateau, savoir-faire, mais pas assez de rodage et d’expérience dans ces conditions pour trouver tout de suite le réglage optimum du bateau.

En termes de départ, nous nous sommes très souvent trouvés devant les premiers, mais incapables de conserver cette position en raison de notre vitesse.

Objectif le prochain Championnat du monde en 2019 à Porto Cervo et d’ici là le championnat d’Europe à Trieste début Mai 2018. »

 

Philippe Dumont, 14.10.17

Crédit photos : International Star Class

Dimanche 22 octobre : Coupe Fille du Vent (INQ 5B)

Les dernières régates approchent ! Profitez de dimanche prochain et de la Coupe Fille du Vent, proposée par Eric Ribadeau-Dumas, pour naviguer avant les vrais premiers frimas de l’automne !

Vous trouverez, ci-joint l’Avis de Course de la Coupe Fille du Vent.

Afin de ne pas retarder la préparation de la régate, les coureurs devront obligatoirement se préinscrire, le plus vite possible :

– sur le formulaire en ligne en cliquant sur le lien suivant : REMPLIR DANS GOOGLE FORMS

– ou sur le formulaire papier, ci-joint, à compléter et à retourner par mail à Marie-Thérèse Jourdas.

Septembre- Octobre 2017 : Prochains rendez-vous à noter 

22.10.17                       :              Coupe La Fille du Vent (INQ 5B)

28, 29 et 30.10.17       :              Trophée Conill (Ex. Pinatel – Star N4)

05.11.17                       :              Coupe Lof Machine (INQ 5C)

11 et 12.11.17             :              Trophée d’Automne des M7.50 (Série et/ou INQ, 5B)

19.11.12                       :              Coupe « La der des der » (INQ 5B)

Classement par
2017-10 NL 144