Les impressionistes

Gustave Caillebotte (1848-1894), l’un des grands peintres impressionnistes, ami et mécène entre autres de Claude Monet, Pierre-Auguste Renoir, Edouard Manet et Camille Pissaro, était passionné de voiliers de course et l’un des meilleurs barreurs de son temps. Afin de se rapprocher de ses voiliers, il a acheté une propriété au Petit-Gennevilliers, village proche d’Argenteuil. Il est rapidement devenu le régatier qui a remporté le plus prix en France et a été nommé vice-président du CVP en 1880. Fasciné par la technologie et la vitesse, il est devenu un architecte naval très talentueux, reconnu mondialement en dessinant les plans de 26 yachts à la fois performants et élégants.   Les peintures de Caillebotte :

Autoportrait
Autoportrait
Rue de Paris, jour de pluie
Voiliers, Argenteuil

Deux voiliers emblématiques :

Le chef d’œuvre de Caillebotte :Le 5 tonneaux « Dahut », 1893
Le célèbre « Condor » de Caillebotte etses voiles blanches en soie,Régates à Argenteuil le 2 avril 1882

Suite à la construction de la première ligne de chemin de fer entre Paris et Saint-Germain-en-Laye, qui coupait en deux le plan d’eau du CVP, le Cercle de la Voile de Paris a déménagé aux Mureaux en 1893. Le club était alors toujours exclusivement réservé aux Hommes. Il comptait 227 membres qui possédaient une flotte de 156 voiliers dont plus d’une centaine a navigué lors des régates de la 5ème édition de l’Exposition Universelle organisée en 1900, qui a accueilli 51 millions de visiteurs. Le style à l’honneur de cette exposition était l’Art Nouveau.